ça se bouscule pour Hatem Ben Arfa !

Libre de tout contrat depuis la fin de son aventure avec le Paris SG, Hatem Ben Arfa a l'embarras du choix pour rebondir.

Hatem ben arfa iconsport win 260217 10 131 1

Libéré, délivré, Hatem Ben Arfa (31 ans) en a fini avec sa délicate période au PSG. Le milieu offensif, placardisé depuis plusieurs mois au sein du club de la capitale, est désormais agent libre. Et forcément, ce statut attire les regards sur le marché des transferts. l’Olympique Lyonnais s’est par exemple rapproché de son ex. Confirmation de la part de Jean-Michel Aulas dans les colonnes de L’Équipe du jour.

« Ce n’est pas qu’il n’y a aucun intérêt pour Hatem mais on lui a suffisamment fait la danse du ventre ces dernières années. C’est un excellent joueur qui pourrait s’exprimer à Lyon. Mais il faudrait déjà voir si des joueurs nous quittent car on n’a pas pour intention d’en empiler. Pour envisager son retour, il faudrait aussi qu’on se parle tous les deux. Il y a deux ans, c’était allé très loin dans nos contacts avant que Séville puis le PSG interviennent. Je ne veux pas refaire ce même parcours. Si on se parle, s’il y a des départs et s’il y a un réel intérêt de sa part, why not ? », a lancé le patron rhodanien, sans se cacher.

L’OL y pense, la Liga aussi, des offres exotiques en pagaille

Toutefois, les Gones sont loin d’être les seuls à penser à l’option HBA. Rennes aussi sur le coup aimerais l accueillir Hatem est un très bon joueur. Mais économiquement, ça me paraît difficile de pouvoir l’attirer. On n’est pas entrés plus que ça en discussions », expliquait le président du club breton au Parisien lundi. D’autres sont déjà passés à l’action. L’Équipe nous apprend ainsi que l’international tricolore (15 sélections, 2 buts) a reçu des offres des Tigres de Monterrey, de Flamengo, du Rubin Kazan, du Dynamo Kiev, de Fenerbahçe et de Besiktas !

En Liga, le Betis et FC Séville apprécient tout particulièrement son profil, tout comme le FC Valence et Villarreal, toujours selon le quotidien sportif. Le natif de Clamart, lui, est clair : il veut jouer la Coupe d’Europe la saison prochaine, si possible la Ligue des Champions, et sous les ordres d’un coach avec lequel il partage la même vision du jeu. L’Équipe cite Lucien Favre, ancien coach de Nice, et le Borussia Dortmund comme un point de chute potentiel. Le dossier Hatem Ben Arfa ne fait donc que commencer, mais, déjà, l’agitation bat son plein !

Ajouter un commentaire