La DNCG maintient le LOSC en Ligue 1 !

Présent devant la direction nationale de contrôle de gestion des clubs le mardi 29 mai au matin, Lille a obtenu une réponse de l'instance ce mardi.

6576690 0e6cda8a5b68f5247f2bb229d78c319edb470d90 1000x625

Maintenu sur le terrain après une fin de saison à suspens, le LOSC jouait gros le mardi 29 mai au matin en dehors. En effet, les dirigeants de Dogues étaient reçus par le jury de la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG) pour faire la lumière sur leur financement. En fin d’année civile dernière, l’instance avait frappé le club lillois, l’interdisant de recruter, mais surtout l’avait rétrogradé en Ligue 2 à titre conservatoire, ce qui inquiète au plus haut point.

Ce qui est reproché au LOSC c’est avant tout sa manière d’être géré. En gros, le financement s’appuie sur la dette, ce qui n’est pas vraiment autorisé par les DNCG. Un trou de 40 millions d’euros, soit deux fois plus que le Sporting Club de Bastia, relégué la saison passée, serait creusé selon certaines indiscrétions. Lors de la réunion préliminaire le 21 juin dernier, l’instance a demandé au club de prouver sa solvabilité en déposant 80 millions d’euros.

La masse salariale sera encadrée

Ce qui a semble-t-il été fait, mais via des prêts que ce soit au fonds d’investissement Eliott ou d’autres prêteurs. Reste à savoir comment verra la DNCG ces mouvements financiers. En outre, Gérard Lopez aurait prévu 80 millions de ventes de joueurs dans le budget prévisionnel. L’instance de contrôle demandait trois choses au LOSC : une recapitalisation, garantir le bon fonctionnement économique de la prochaine saison et enfin apporter des fonds propres en provenance de l’actionnaire.

Avec tous ces éléments, la DNCG a apporté sa réponse aux Dogues lors d’une conférence de presse tenue ce mardi. « La commission a décidé de confirmer le maintien du LOSC en Ligue 1, de lever l’interdiction de recrutement et d’encadrer la masse salariale. Ils ont dans leur budget des achats prévus, nous les encadrons. C’est une situation, vous l’avez compris, qui est compliquée. On a beaucoup discuté avec les dirigeants qui ont répondu à nos interrogations. Nous suivons le LOSC comme nous suivons les autres clubs », a confirmé le président de la DNCG Jean-Marc Mickeler. Lille s’en sort bien !

Ajouter un commentaire